Histoire

Exposition Universelle de 1888

En 1888 Barcelone est une ville de 530 000 habitants, la seconde ville d’Espagne sur le plan politique et la première au niveau industriel. On accède à l’exposition en descendant le passeig de Sant Joan, la porte d’entrée est formée par un Arc de Triomphe, au-delà, les 380 000 m² formés par le parc de la Ciutadella, le jardin zoologique, la gare de France jusqu’à l’Hôpital maritime sur la Barceloneta sont occupés par l’exposition internationale…


 

La Barcelona moderniste

Antoni Gaudí, Lluís Domènech i Muntaner, et Josep Puig i Cadafalch sont les protagonistes d’une Route qui parle du style architectonique le plus caractéristique de Barcelona. Les grands bâtiments de l’Eixample nous parlent de la société d’il-y-a un siècle, à cheval entre un passé seigneurial et d’un futur plus innovateur. Mais le Modernisme c’est beaucoup plus qu’architecture… C’est ce qui pourra se vérifier avec des œuvres comme la Sagrada Família, la Pedrera, la Mansana de la Discòrdia ou le Park Güell.


 

Exposition Universelle de 1929

L’exposition, installée à Montjuïc, occupe une superficie de 118 hectares. L’exposition laisse de nombreux édifices et installations dont certains deviennent des emblèmes de la ville comme le Palais National, les fontaines magiques de Montjuïc, le théâtre grec, le Poble Espanyol et le stade olympique… sans oublier le pavillon d’Allemagne conçu par Ludwig Mies van der Rohe.

 

 

 


 

La Barcelona anarchiste – portrait d’une Barcelona révolutionnaire.

Juillet 1909 marque Barcelona du sceau de la semaine la plus révolutionnaire de son histoire : la Semaine Tragique. L’origine de ce soulèvement populaire, les causes et les conséquences sont abordées dans cette Route dans le Quartier Antique qui analyse le rôle de la cité connue alors comme « la Rosa de Foc » (La Rose de Feu).

 

 


 

 

 

Barcelona et la guerre civile : les blessures d’un pays en lutte

Barcelona est emplie de vestiges qui racontent un des faits les plus tragiques de notre histoire contemporaine : la Guerre Civile. Cette Route visitera un abri anti-aérien et le cimetière de Montjuïc (espaces de mémoire historique) et le Castell (Château) de Montjuïc, ombre surmontant la cité… de tristes souvenirs.

 

 


 

 

 

Barcelona Gothique : retour vers le passé médiéval

À la fin du XIXème siècle, la Catalogne a récupéré l’intérêt pour ses origines. Des racines profondes resurgissent le quartier (barri) médiéval par excellence qui sera baptisé Gothique (Barri Gòtic). Notre route traversera quelques-uns des espaces figés dans l’histoire, les légendes et évidemment présentant une architecture majestueuse.

 

top